Pastorale scolaire

Présentation

     De nos jours, une école ne pourrait être dite «catholique» sans un souffle pastoral ou, plus explicitement sans les activités de l’équipe de pastorale. Celles-ci constituent en effet le cœur névralgique de nos établissements et, lorsque les acteurs sur le terrain sont en quête de l’identité de leur institut, ils doivent se référer aux projets pédagogiques et éducatifs de leur école dans lesquels se trouve gravé l’esprit de la pastorale scolaire grâce à la référence à l’Évangile.

La volonté de l’Église est de «former de parfaits chrétiens» dans l’école en basant leur pédagogie sur le modèle de la transmission. "L’enseignement à l'école catholique est un vase clos où se formaient dans un milieu homogène de jeunes catholiques qui, en vivant dans une atmosphère chrétienne et en s’imprégnant de celle-ci, deviendront eux-mêmes de jeunes chrétiens adultes dans la foi et engagés dans le monde" (Pape François, exhortation apostolique, Evangelii Gaudium).

     L’objectif de la pastorale scolaire au VAL, est de faire grandir chacun en humanité et pour être attentif aux tout petits, pour être toujours fidèle à la volonté du fondateur « Abouna Yaacoub »

Un objectif serait d’appliquer davantage l’esprit de la pastorale scolaire dans notre école afin de former des «élites», non pas seulement sur le plan intellectuel, mais aussi et surtout sur les plans humain, relationnel et spirituel.

P. Antoine Al-Azzi
Responsable de la Pastorale Scolaire


Catéchèse

Le catéchisme scolaire est une activité fondamentale s’alignant au projet éducatif de l’école.

Le catéchisme a pour objectif  d’aider les élèves au cycle préscolaire et primaire I d’aller du monde matérialiste à un monde plus profond, le monde spirituel, de transmettre l’annonce de l’Évangile et la connaissance de la Parole de Dieu. Au cycle primaire II et complémentaire son objectif est de permettre aux élèves de vivre les valeurs chrétiennes, éthiques, sociales, humains etc....

Les séances doivent nous permettre d’être des témoins auprès des élèves de l’Amour inconditionnel de Dieu pour tous les hommes, en leur faisant comprendre que cet Amour nous sauve et nous fait grandir.

Dans le but de les familiariser à une relation personnelle avec le Christ, les séances de catéchisme apprennent aux élèves à prier, les préparent au sacrement de réconciliation et à l’eucharistie. Ils sont invités à s’ouvrir à la vie communautaire (respect, dialogue…), et à agir en chrétiens chaque jour de leur vie pour devenir à leur tour des témoins.

Pour répondre aux objectifs, le catéchisme au VAL s’appuie sur les moyens suivants:

  • «Ne pas faire le catéchisme mais être catéchiste». Tout catéchiste, est pour ceux à qui et vers qui il est envoyé, un frère, une sœur: il n’arrive pas avec son «savoir-faire», mais avec ce qui le fait vivre, ce dont il vit avec plus ou moins de «succès».

  • Les séances hebdomadaires. Dans le souci du respect de l’Écriture Sainte, la Parole de Dieu est étudiée en classe ou bien en équipe si c’est possible, pendant une période hebdomadaire, suivie d’une rencontre consacrée à la vie ecclésiale par le biais de temps d’adoration, de prière, de messe, de chapelet, de chants…et parfois par des activités caritatives, toujours dans un esprit communautaire, et selon un programme bien ciblé.

  • Un programme bien précis. On a proposé un programme articulé autour de trois grands axes:
    Axe 1: Éveil spirituel (Préscolaire et Primaire I et II)
    Axe 2: Éveil à la Foi  ou bien à la catéchèse Complémentaire)
    Axe 3: Éveil aux valeurs chrétiennes, éthiques, humaines, sociales (Secondaire).

Notre monde évolue, nos sociétés se transforment, il est donc nécessaire d’être créatif pour que la catéchèse soit en meilleure adéquation possible avec les attentes des personnes qu’elle cherche à former.

P. Antoine Al-Azzi
Coordinateur du Département de Catéchèse


Mamans Messagères

Le Seigneur a demandé à Pierre s’il l’aime plus que les autres, par contre Il n’a pas posé cette question à Marie Madeleine, mais c’est lui – même qui a dit: “elle a beaucoup aimé”.

C’est  l’amour donc qui a motivé cette femme à chercher le Seigneur ressuscité le dimanche, pour cela  Il l’a choisi comme première témoin de sa résurrection.

Sont plus nombreux aujourd’hui ceux qui parlent de Jésus Christ, par contre nous avons besoin des hommes et des femmes qui vivent  Jésus Christ. En d’autres termes, nous avons besoin des hommes et des femmes qui puissent être des apôtres dans leur contexte familial et social, et par le fait même dans notre établissement où ils vivent les valeurs humaines, morales, sociales et surtout spirituelles et bibliques.

C’est pour cela, et à l’occasion du jubilée de l’an 2000, les mamans des élèves du Val Père Jacques ont fondé ce qu’on appelle “les Mamans Messagères Franciscaines” afin de bien vivre leur vocation chrétienne en tant que messagères et éducative en tant que mamans.

Puis après la béatification du Père Jacques le Capucin, les mamans ont décidé de prendre “Abouna” comme patron. Pour cela, elles avaient envie de nommer leur mouvement “Les Mamans Messagères de Père Jacques”.

En tant que Patron, “Abouna” influence par sa spiritualité la vie des “Mamans”, il est donc pour eux comme prototype par son amour de Dieu d’une part, et son amour envers “les petits frères de Jésus” (les pauvres – les malades …) d’autre part.

Qu’est ce qui caractérise donc une Maman Messagère?

  • La maman messagère est un vrai témoin de l’amour divin, dans la famille.

  • La maman messagère est une femme de prière. 

  • La maman messagère partage la responsabilité avec l’école concernant la vie spirituelle et éducative de ces enfants.

  • La maman messagère aide ces enfants à obéir le catéchisme et à bien vivre l’engagement chrétien.

Être une Maman Messagère donc, c'est se pencher, comme le bon Samaritain, sur les nécessités de tous, en particulier des plus pauvres et des plus nécessiteux, parce que celui qui aime avec le cœur du Christ, ne cherche pas son propre intérêt, mais uniquement la gloire du Père et le bien de son prochain.


Accompagnement Spirituel

Être à l’écoute de nos élèves au VAL, est tout à fait dans la ligne de ce que le document final du synode sur «les jeunes, la foi et le discernement vocationnel» recommande.  

Le terme d’accompagnement d’abord réservé au domaine social (dans les années 90) s’est répandu aujourd’hui dans beaucoup de domaines. On parle d’accompagnement pédagogique, d’accompagnement psychologique,  d’accompagnement thérapeutique, scolaire, professionnel, matériel...

Le Petit Robert dit: «accompagner, c’est se joindre à quelqu'un pour aller où il va, en même temps que lui», c’est donc faire route avec quelqu’un, se mettre à son pas, pour lui permettre plus sûrement d’atteindre son but.

L’accompagnement spirituel se situe dans ce que j’ai dit de l’accompagnement en général, il a les mêmes bases, mais parler d’accompagnement spirituel introduit une dimension spirituelle à ce compagnonnage. L’accompagnement spirituel aide à reconnaître l’Esprit de Dieu à l’œuvre au fil des jours, à approfondir sa relation à Dieu, à connaître le Christ pour modeler sa vie sur la manière qu’il a d’être en relation avec son Père et avec les hommes. Il semble assez évident de dire que pour accompagner quelqu’un dans sa recherche de Dieu, cela suppose d’être soi-même dans une même démarche de foi.  

Ce n’est pas par hasard que quelqu’un demande un accompagnement. C’est L’Esprit qui le pousse à cette démarche, même s’il l’ignore, et c’est sous la conduite de l’Esprit que les rencontres auront à se dérouler.

Pour conclure, Ce service est un appel incessant à la foi, dans la dépossession de ce que nous croyons sentir ou savoir, pour accueillir la liberté imprévisible de l’action de l’Esprit. C’est une manière d’être uni à Dieu dans l’exercice de cette mission, pour être comme les disciples de retour de mission (Luc 10), heureux de ce qu’ils font au Nom d’un autre, heureux d’avoir été appelés à ce service et heureux de ce qu’ils voient et de ce que cela leur révèle de Dieu.

P. Antoine Al-Azzi
Accompagnateur spirituel


Jeunesse Franciscaine

لأنّ كمالَ غايتِنا تسبيحُ اسمِك يا ربّ...

لأنّ فرحَ حياتنا شكرُك يا ربّ...

شبيبة مار فرنسيس هم أخوّة شباب يشعرون بأنّ

الروح القدس يدعوهم إلى عيش اختبار الحياة المسيحيّة

في الأخوّة، على ضوء رسالة القدّيس فرنسيس الأسّيزيّ.

إنّ شبيبة مار فرنسيس تنتمي إلى العائلة الفرنسيسيّة

كجزء من رهبنة مار فرنسيس للعلمانيّين، ويتدرّج

الأعضاء في شبيبة مار فرنسيس بحسب الترتيب الآتي:

١- الفيورتّي من ٨ - ١٢ سنة

٢- التنشئة من ١٣ - ١٥ سنة

٣- الشبيبة من ١٦ - ٢٧ سنة

إنّ نهج حياة شبيبة مار فرنسيس، المستوحى من قانون رهبنة مار فرنسيس للعلمانيّين، يقوم على حفظ إنجيل ربّنا يسوع المسيح، وعيشه على مثال القدّيس فرنسيس الأسّيزيّ الذي جعل المسيح محور حياته. لذلك، فالشباب الفرنسيسيّون ينكبّون على قراءة الإنجيل.

بِتْنا شبيبة فرنسيس، نسبّح اسمك، ونمجّده، مع يقظة الصباح...وعند غفوة الشمس. مع أنشودة النسمات، وطيوب الحقول...

بِتْنا بخور فرنسيس الذي يملأ الدنيا بِشذا التفاني، والتجرّد، والإيمان...

حوَّلنا قلوبنا إلى مغارة فقيرة بالكبرياء، وبالطمع، مغارة زينَتُها الرجاء، والفرح، والحبّ... مغارة ينام فيها مَن يلوذ إلى الراحة، وإلى العطف، وإلى المساعدة...

نحيا تبعًا لروحانيّة القدّيس فرنسيس الأسّيزيّ، وننتمي إلى العائلة الفرنسيسيّة كجزء من رهبنة مار فرنسيس العلمانيّة، نشعر بأنّ الروح القدس يدعونا إلى عيش اختبار الحياة المسيحيّة في الأخوّة:

على خطى فرنسيس الذي عاش الأخوّة الشاملة، وتغنّى بها، نلتقي ضمن اجتماعات دوريّة، ونتحاور حول مواضيع عدّة أساسها الصلاة، والفرح، والمشاركة. كما ننظّم الكثير من النشاطات، ومن الرحلات الدينيّة، والاجتماعيّة، ونسعى إلى أن نبلسم جراح المتألّم والمنسيّ.

علّنا نحقّق مشيئك يا ربّ، ونفرّح قلب أبينا القدّيس فرنسيس، فنكون رسل سلام من خلال عيش رسالتنا...

وشهودًا على اليوبيل المئويّ لمدرستنا، متمنّين لها دوام الخدمة، والعطاء من أجل إنسان لبنان.

فؤاد عطيّة
شبيبة مار فرنسيس

أخوّة ﭬال ﭘار جاك

 


Chorale de VPJ

La chorale dans la liturgie

La chorale dans la liturgie a plusieurs fonctions:

Elle chante une première fois les refrains destines à être repris par l’assemblée pour faciliter la participation des fidèles, car la chorale ne chante pas seule au sein d’une célébration liturgique, à côté de ses fonctions pédagogiques, la chorale joue un rôle plus directement musical, conférant à la liturgie un caractère festif par les chants polyphoniques, dépassant les solennelles limites de l’assemblée ordinaire.

Sr. Léontine Hdayed

 

SEIGNEUR, FAIS DE NOUS

Refrain : Seigneur, fais de nous, des ouvriers de paix.

       Seigneur, fais de nous, des bâtisseurs d’amour.

1. Là où demeure la haine, que nous apportions l’amour

    Là où se trouve l’offense, que nous mettions le pardon.

2. Là où grandit la discorde, que nous fassions l’unité,

    Là où séjourne l’erreur, que nous mettions la vérité.

3. Là où persistent les ténèbres, que nous mettions la lumière.

    Là où règne la tristesse, que nous fassions chanter la joie.