Musique et danse

  Le Département de Musique et de Danse

«L’Art éducateur par excellence, celui qui s’insinue dans l’âme au moyen des sons, et la forme à la vertu, a le nom de Musique».

(Platon)

L’éducation musicale:

Chez les Grecs, l’élève n’apprenait pas seulement la musique, mais il était élevé par la musique, obéissant ainsi à la règle générale préconisée par Platon: «Il se construira bien, avant d’avoir l’âge de raison, dit le philosophe, à cause du rapport intime que la musique aura placé par avance entre la raison et lui».

En France, Charlemagne (742 - 814), le grand protecteur des lettres et des arts, et l’inventeur des écoles, n’a pas oublié le rôle important de la musique dans l’éducation de l’enfant, car il l’avait placée en tête de sonsystème éducatif, avant la grammaire.

À Val Père Jacques, l’équipe du Département de Musique et de Danse tient à inculquer aux élèves les bonnes bases de la musique et de la danse afin qu’ils puissent s’en servir à l’avenir en moyens artistiques d’expression. Découvrir les talents, les cultiver avec soin, les accompagner jusqu’au moment où ils deviennent prêts à contribuer et à enrichir le patrimoine libanais et mondial: tels sont les soucis majeurs de l’équipe. Maintes stratégies et tactiques sont envisagées pour y parvenir: les cours hebdomadaires pendant la journée scolaire, les cours individuels ou collectifs dispensés les après-midi, la participation à des exhibitions communes où chacun relève le défi d’affronter un large public, et s’acharne à donner le meilleur de lui-même.

Or, l’impact de cette éducation reste lié au plaisir éprouvé. Jouer d’un instrument dans un orchestre ou seul, donne des plaisirs incomparables, des réactions émotionnelles très grandes, surtout quand l’enfant est présenté à un public qui l’accueille avant le jeu et l’applaudit à la fin.