Formations
Formation 2017/2018 - Exploiter la dynamique de groupe à des fins pédagogiques

Un groupe, est un ensemble d’individus homogène liés par un projet commun. Il est bien connu aujourd’hui que les interactions sociales que les personnes tissent entre elles jouent un rôle essentiel dans les processus d’apprentissage. Il est donc essentiel que les professionnels de l’apprentissage tels que les enseignants, qui sont régulièrement menés à travailler avec des groupes, soient sensibilisés aux liens entre dynamique des groupes et apprentissage. L’enjeu est qu’ils puissent développer à la fois leurs capacités à analyser les situations d’apprentissage sous l’angle des dynamiques groupales, et leurs aptitudes et à mettre en place des stratégies d’animation de groupe adéquates en la matière.

Pour atteindre cet objectif, et dans le cadre du thème de l’année « L’ART DE MIEUX VIVRE ENSEMBLE SUR LES PAS DU CHRIST PÉDAGOGUE », le département de catéchèse au Val a organisé une formation sur la dynamique de groupe, le samedi 16 septembre 2017 de 9h à 1h, animée par Mme Nawal ASSAAD KAWKABANI,  psychothérapeute et chef de département d’aide spécialisée, au collège des Sœurs Antonines, Roumieh. 

À cette formation, ont participé tous les catéchètes, les aumôniers, les enseignants de l’heure de vie ainsi que les membres des services spécialisés et les nouveaux enseignants.  

La formation a permis de sensibiliser les participants à l’importance des processus groupaux dans l’apprentissage; de réfléchir à la manière dont ils utilisent cette dimension dans leurs actions; de développer une réflexion sur les conditions matérielles et psychosociales qui stimulent ou inhibent une dynamique de groupe favorable à l’apprentissage. Les activités menées ont également aidé les participants à concevoir des techniques et méthodes destinées à la mise en place de dynamiques de groupes favorisant l’apprentissage.

«Ce n’est pas le fait de porter le même maillot qui fait une équipe,                               

c’est de transpirer ensemble»  Aimé Jacquet




Formation 2017/2018 - Outils mnémotechniques

Réduire le temps des études tout en améliorant la qualité, tel est le but de la 2ème session donnée aux élèves sous le titre

« Outils mnémotechniques »

Les élèves ont découvert, grâce au test VAKOG, leurs canaux préférentiels d’apprentissage, et ont essayé avec l’aide des animateurs (profs et membres de C.S.S.) de faire des plans et des Mind Maps en se basant sur des procédés mnémotechniques appris comme le Smashinscope.



 fdcc3fe0-fc46-4e85-ae5c-94bfbaf24a24.png

Formation 2017/2018 - Enseigner les stratégies d’apprentissage aux élèves des classes terminales pour que leurs efforts portent fruits meilleurs

Dans le but d’aider à prévenir chez nos élèves certaines difficultés à apprendre, la Direction a mobilisé une équipe d’enseignants et des membres du CSS pour former les classes terminales aux stratégies d’apprentissage.

La formation s’échelonne sur les trois premières semaines de septembre 2017 et s’étale sur trois étapes, de deux heures chacune :

  • la première étape exploite les conditions physiques, affectives et cognitives optimales qu’il faut assurer pour favoriser un apprentissage efficace.
  • La deuxième étape porte sur la planification des études afin de tirer le maximum du temps consacré et à gérer efficacement les retraites précédant les examens.  
  • La troisième étape de la formation dote les élèves d’outils pratiques et simples qui leur permettent de travailler efficacement, de mémoriser de façon signifiante, et d’accomplir avec succès les différentes activités qui leur sont proposées.

Pour apprendre de façon signifiante, il faut vouloir et pouvoir. Nous espérons que cette formation répondra aux questions de nos élèves sur le pouvoir d’apprendre. Nous soulignons que l’acquisition de stratégies d’apprentissage par les élèves est importante, car elle leur permettra non seulement d’apprendre en contexte scolaire et de réussir leurs examens officiels, mais aussi tout au long de leur vie, lorsque leurs études seront complétées. Notre équipe éducative est consciente qu’il ne suffit pas d’enseigner des connaissances et des compétences disciplinaires à ses élèves mais aussi les stratégies qui leur permettent de faire ces apprentissages. C’est ainsi que Val Père Jacques contribuera à augmenter le pouvoir d’apprendre de ses élèves et les aidera à devenir des apprenants pour la vie.



 strategies d'apprentissage.jpg

Formation 2016/2017 - L'Éducateur Accompagnateur

« J’accepte de ne pas tout savoir et reste ouvert à toutes les occasions d’apprendre »

C’est avec cet esprit, que les formations continues de cette année ont commencé pour les enseignants de tous les cycles : maternel, primaire, complémentaire et secondaire.  

L’objectif de la formation est de former les enseignants du Val à adopter la posture d’éducateur accompagnateur, ce thème ayant fait l’objet de discussion de notre assemblée générale 2016-2017.

Etant enfoncés dans les racines profondes des Enseignements catholiques, la journée a commencé par une prière de méditation avec notre directrice, Sr Mary Youssef, prière extraite de sa parole pour aujourd’hui, nous invitant à changer nos habitudes et à donner au Seigneur le premier rendez-vous de notre journée.

Mme Hanaa Akiki, responsable des projets, a fait une étude dynamique sur les différentes postures d’éducateurs.

Un éducateur n’est pas une machine programmée face à ses élèves, sa posture est vivement influencée par celle de ses élèves et vice versa. L’enseignant est invité à mobiliser différentes postures dans sa classe et à faire le deuil de certaines représentations qui forment autant d’écrans lui évitant de mettre en question ses pratiques.

Mme Martine Zoghbi, psychothérapeute de l’école, a expliqué un nouveau concept l’habitus, qui signifie l’ensemble des schèmes de représentations qui nous poussent à adopter une attitude quelconque face à un élève.

Devenir un éducateur accompagnateur, exigerait un courage de la part des enseignants, celui de se voir, de se critiquer, de s’autoévaluer et surtout d’accepter de changer.

Mme Rita Baroud, assistante sociale de l’école, est passée sur la rive pratique. Accompagner, sous-entend écouter. Et combien l’écoute active manque dans une société comme la nôtre, emprise de rapidité !

Pour bien écouter, il faut apprendre à se taire, à se mettre dans les chaussures des autres, à comprendre leur langage et surtout à lire leurs sentiments.

Changeons chaque jour une petite habitude, adoptons des postures d’écoute active et d’empathie et nous arriverons en fin d’année à une vraie posture d’accompagnement.

 

Martine Zoughbi Abou Zeid

Psychothérapeute de l’école

 




Formation 2015/2016 - Mon enfant parle comme une pie à la maison. Toutefois il semble avoir perdu sa langue à l’école ...

Mon enfant parle comme une pie à la maison. Toutefois il semble avoir perdu sa langue à l’école !!!

Telle fut la problématique de notre dernière formation pour cette année scolaire 2016-2017 auprès des Jardinières du cycle maternel.

Les Jardinières et les psychologues se sont vêtu des  six chapeaux de Bono, technique de communication et de résolution des conflits, pour bien communiquer, séquencer leurs pensées, se concentrer et  analyser les 4 études de cas présentées par leurs collègues .

La formation a permis aux jardinières de reconnaître les symptômes du mutisme sélectif, trouble de plus en plus fréquent parmi nos petits, de proposer et de mettre en place des stratégies de travail efficaces afin de pouvoir y remédier.

Espérons que ces formations soient un pas pour améliorer notre relationnel avec les élèves, et parvenir bel et bien à mieux vivre ensemble !

 

 

 




Formation 2015/2016 - Pour mieux gérer la remédiation



  +961 4 710611          

  vpjadmin@valperejacques.edu.lb          

  Jall Eddib,  Bekennaya, Liban